1-866-598-7166

Nouvelle

Ontario : Les coûts cachés des médicaments contre le cancer à prendre à domicile

 

Passez à l'action et signez la pétition

 

Source: Société canadienne du cancer

Un nouveau rapport de la Société canadienne du cancer révèle les coûts cachés des médicaments contre le cancer à prendre à domicile en Ontario et le besoin urgent de financement provincial.

 

Dans un nouveau rapport de la Société canadienne du cancer (SCC), des organisations de personnes atteintes de cancer réitèrent la nécessité de pallier le manque de financement des médicaments contre le cancer à prendre à domicile en Ontario. D’après ce rapport intitulé Uncovering the Hidden Costs of Take-Home Cancer Drugs, il est beaucoup plus difficile de se procurer ces médicaments en Ontario que dans les provinces où les coûts sont couverts par le régime public d’assurance maladie.

Le rapport fait état d’un écart de 17 à 44 millions de dollars dans les dépenses consacrées aux médicaments contre le cancer à prendre à la maison en Ontario. Ces coûts sont actuellement pris en charge par des tiers, dont les fabricants de médicaments dans le cadre de leurs programmes de soutien et/ou les personnes atteintes de cancer qui paient de leur propre poche. La SCC et la coalition CanCertitude demandent au gouvernement de l’Ontario d’intervenir et de combler cet écart afin que les personnes qui ont besoin de ces médicaments puissent accéder à ceux-ci sans devoir faire appel à des programmes d’aide ou puiser à même leur budget. Cette mesure attendue depuis longtemps placerait l’Ontario sur le même pied d’égalité que la majorité des provinces canadiennes.

Alors que le problème de la capacité hospitalière n’a jamais été aussi aigu en raison de la pandémie de COVID-19, il est primordial de financer les médicaments qui aideront à éviter l’hospitalisation des personnes atteintes de cancer. Cela réduira à long terme le fardeau qui pèse sur les personnes et le système de soins de santé.

« Trop souvent, les personnes atteintes de cancer doivent composer avec un lourd fardeau financier à la suite de leur diagnostic », affirme Stuart Edmonds, Ph. D., vice-président principal, Mission, recherche et défense de l’intérêt public à la Société canadienne du cancer. « Les patients de l’Ontario qui font face à la fois à un grave diagnostic de cancer et à la pandémie disent que la difficulté d’accès à un traitement demeure l’un des plus grands défis à relever. Cela doit tout simplement changer. »

Les médicaments contre le cancer ont pendant longtemps été administrés en milieu hospitalier, généralement par voie intraveineuse. Or désormais, grâce aux progrès réalisés dans les soins du cancer, plus de la moitié des médicaments oncologiques mis au point sont des formulations orales pouvant être prises à domicile. Non seulement ces médicaments s’avèrent plus efficaces pour cibler et traiter la maladie, mais ils réduisent également la dépendance aux hôpitaux et les déplacements que doivent effectuer les personnes atteintes de cancer et les proches aidants pour se rendre à des centres de traitement.

« Grâce aux importantes avancées réalisées dans le domaine du traitement du cancer au cours de la dernière décennie, les personnes atteintes de cancer peuvent vivre mieux et plus longtemps. Malheureusement, le modèle ontarien de financement des médicaments contre le cancer n’a pas suivi le rythme de l’innovation, souligne M. Edmonds. Rien ne justifie que les Ontariens qui reçoivent un diagnostic de cancer doivent encore se demander s’ils devront payer de leur poche pour avoir accès aux traitements approuvés les mieux adaptés à leur maladie. »

Selon des sondages menés par la SCC pendant la pandémie de COVID-19 auprès de personnes atteintes de cancer et de proches aidants, l’accès aux médicaments contre le cancer et aux ordonnances médicales figure parmi les soutiens les plus importants dont les personnes atteintes de la maladie ont besoin pour gérer leurs soins. Bien que ces médicaments soient considérés comme un élément essentiel des soins, les Ontariens non assurés et sous-assurés ne peuvent pas en tirer parti en raison des coûts. Le nouveau rapport de la SCC révèle qu’environ 20 % moins de personnes atteintes de cancer non assurées en Ontario ont accès à des médicaments contre le cancer à prendre à domicile par rapport aux personnes bénéficiant d’une assurance maladie publique complète.

À l’heure actuelle, l’admissibilité à la couverture des médicaments contre le cancer à prendre à domicile varie grandement d’une province canadienne à l’autre. En Ontario, ces médicaments ne sont pas universellement couverts par le Programme de médicaments de l’Ontario, mais plutôt par une combinaison d’assurance privée, de paiements directs et de différents programmes provinciaux (selon l’admissibilité). En revanche, dans les provinces de l’ouest et du nord du Canada, les médicaments contre le cancer sont payés par le gouvernement provincial, peu importe l’âge, la situation socioéconomique et la voie d’administration.

Le rapport indique que le gouvernement ontarien devra débourser de 12 à 31 millions de dollars pour pallier le manque de financement par le truchement de l’Assurance-santé. La majorité des provinces canadiennes ont déjà comblé cet écart il y a plus d’une décennie, ce qui prouve qu’il est possible de le faire. La SCC et la coalition CanCertitude demandent d’une même voix au gouvernement de l’Ontario de garantir l’égalité d’accès et d’emboîter le pas aux autres provinces.

 


À propos du rapport
Le rapport Uncovering the Hidden Costs of Take-Home Cancer Drugsde la Société canadienne du cancer s’appuie sur des modèles pour mettre au jour le déficit de financement dans la couverture de certains médicaments oncologiques en Ontario, au Nouveau-Brunswick et en Nouvelle-Écosse. Pour consulter le rapport intégral (en anglais seulement), cliquez ici.

À propos de la Société canadienne du cancer
La Société canadienne du cancer travaille sans relâche afin de sauver et d’améliorer des vies. Nous finançons les plus brillants chercheurs sur le cancer. Nous fournissons un réseau d’aide empreint de compassion à toutes les personnes atteintes de cancer, d’un océan à l’autre et pour tous les types de cancer. En tant que voix des hommes et des femmes au pays qui ont le cancer à cœur, nous travaillons de concert avec les gouvernements pour établir des politiques en matière de santé afin de prévenir le cancer et de soutenir les personnes touchées par la maladie. Aucun autre organisme ne fait ce que nous faisons pour améliorer des vies aujourd’hui et changer l’avenir du cancer à jamais. Ensemble, agissons contre le cancer. Composez le 1 888 939-3333 ou visitez cancer.ca dès aujourd’hui.

À propos de la coalition CanCertitude
La coalition CanCertitude réunit une trentaine de groupes de patients, d’organismes de bienfaisance liés au cancer et d’organismes de soutien aux proches aidants, qui font équipe avec des oncologues et des professionnels des soins du cancer pour rendre les médicaments contre le cancer à prendre à domicile beaucoup plus abordables et accessibles. Pour plus d’information, visitez CanCertaintyForAll.ca.

No Comments

Leave a Reply

NE PAS suivre ce lien ou vous serez banni du site!