1-866-598-7166

 

Glossaire de termes

Abdomen
  • The area of the body that contains the pancreas, stomach, intestines, liver, gallbladder, and other organs. The kidneys are located behind the abdominal cavity.
  • Partie du corps qui renferme le pancréas, l’estomac, les intestins, le foie, la vésicule biliaire et d’autres organes. Les reins se trouvent derrière la cavité abdominale.
Ablation par radiofréquence (ARF)
Intervention qui emploie des ondes radioélectriques pour brûler et détruire une tumeur. Les ondes radioélectriques sont transmises par des électrodes (petits appareils qui conduisent l’électricité). L’ablation par radiofréquence peut être employée par laparoscopie, par ultrason ou par guidage radiographique.
Adjuvant
  • The use of other therapies after performing surgery for cancer. Adjuvant therapies are given when there are no obvious cancer cells remaining but a patient is determined to have a higher risk of having a recurrence. It is given in order to reduce the risk of a cancer recurrence.
  • Recours à d’autres traitements après une intervention chirurgicale en raison d’un cancer. Des traitements adjuvants sont administrés quand on n’est pas certain que toutes les cellules cancéreuses ont été détruites, mais qu’on a établi qu’un patient présente un risque plus élevé de récidive. Ils sont administrés afin de diminuer le risque d’une récidive du cancer.
Afinitor (RAD001, évérolimus)
Médicament utilisé pour traiter le cancer du rein au stade avancé. Il fait également l’objet d’études pour le traitement d’autres formes de cancer. Afinitor freine la division des cellules cancéreuses et peut empêcher la croissance de nouveaux vaisseaux sanguins dont les tumeurs ont besoin pour croître. Il diminue en outre les réponses immunitaires de l’organisme. Afinitor est un médicament pris par voie orale.
Aigu
Qui désigne un symptôme ou un signe qui apparaît et s’aggrave rapidement.
Anémie
Trouble caractérisé par le nombre inférieur à la normale de globules rouges dans l’organisme.
Angiogenèse
Formation de vaisseaux sanguins. L’angiogenèse tumorale est la prolifération de nouveaux vaisseaux sanguins qui alimentent la tumeur, lui donnant les nutriments et l’oxygène nécessaires à sa croissance.
Anorexie
Perte anormale de l’appétit.
Antiangiogenèse
Processus qui inhibe la croissance de nouveaux vaisseaux sanguins qui sont nécessaires à la croissance du cancer.
ASD (rémission complète)
Aucun signe de maladie décelable selon l’imagerie radiologique.
Asymptomatique
Qui ne présente aucun symptôme de la maladie.
Bénigne
Tumeur non cancéreuse. Les tumeurs bénignes peuvent grossir, mais ne s’étendent pas à d’autres parties de l’organisme. On qualifie également ces tumeurs de non malignes.
Bilatéral
Qui se rapporte aux deux côtés du corps.
Biopsie
Prélèvement de cellules ou de tissus pour examen par un pathologiste. Celui-ci peut étudier le tissu au microscope ou effectuer d’autres épreuves sur les cellules ou le tissu. Il existe de nombreux types de procédures de biopsie. Les types les plus fréquents comprennent : (1) la biopsie d’incision au cours de laquelle on prélève seulement un échantillon de tissu; (2) la biopsie-exérèse au cours de laquelle on prélève toute la lésion ou une région suspecte; et (3) la ponction-biopsie au cours de laquelle on prélève un échantillon de tissu ou un liquide à l’aide d’une aiguille. Lorsqu’une grosse aiguille est utilisée, la procédure est appelée biopsie au trocart. Lorsqu’une aiguille fine est utilisée, la procédure est appelée cytoponction.
Cancer localement avancé
Cancer qui s’est propagé de son site d’origine aux tissus ou ganglions lymphatiques avoisinants.
Cancer secondaire
Terme décrivant un cancer qui s’est propagé depuis son site d’origine vers d’autres parties du corps. Aussi utilisé pour décrire un deuxième cancer primaire dont l’apparition a été causée par le traitement d’un premier cancer.
Carcinome
Cancer qui se déclare au niveau de la peau ou dans les tissus qui tapissent des organes internes ou les recouvrent.
Carcinome des tubes collecteurs
Forme rare de cancer du rein qui se déclare dans les tubes collecteurs des reins.
Carcinome transitionnel (carcinome urothélial)
Type de cancer qui apparaît dans la partie du système urinaire touchant l’épithélium de transition, un tissu qui recouvre la surface interne de la vessie, le bassinet du rein et l’uretère. Il s’agit du deuxième type de cancer du rein le plus courant.
Cellule
Unité individuelle qui produit les tissus de l’organisme.
Cellule claire
Type de cellule qui semble claire à l’intérieur lorsqu’on l’observe au microscope. Le néphrocarcinome à cellules claires est la forme la plus courante de cancer du rein.
Champ d’irradiation
En radiothérapie, correspond à la région du corps visée par le faisceau de rayonnement.
Chimiothérapie
Traitement par des médicaments qui détruit les cellules cancéreuses.
Chirurgie
Intervention pour enlever ou réparer une partie du corps ou visant à identifier la présence d’une maladie. Aussi appelée opération.
Chirurgien oncologue
Spécialiste en oncologie qui s’occupe du diagnostic et du traitement chirurgical du cancer.
Chromophobe
Forme de cancer du rein qui représente seulement 5 % de tous les cancers du rein. Le cancer du rein chromophobe s’étend rarement à l’extérieur des reins.
Chronique
Maladie ou affection qui persiste ou évolue pendant une longue période de temps.
Classification
Système de classification de cellules cancéreuses par rapport au degré d’anormalité de l’apparence lorsqu’elles sont observées au microscope. Le système de classification est utilisé pour fournir de l’information sur la vitesse probable de croissance de la tumeur et sa tendance à s’étendre.
Controlatéral
Qui qualifie une structure située du côté opposé au point de référence.
Créatinine
Composant qui est excrété à partir de l’organisme dans l’urine. Les taux de créatinine sont mesurés pour surveiller la fonction rénale.
Cryoablation (cryochirurgie, cryothérapie)
Procédure au cours de laquelle le tissu est congelé pour détruire des cellules anormales. Elle est généralement effectuée au moyen d’un instrument spécial qui contient de l’azote liquide ou du gaz carbonique liquide. Une tumeur au rein peut être traitée en positionnant l’instrument par laparoscopie ou parfois grâce aux rayons X.
Départ (valeur de)
Mesure initiale qui est prise tôt ou avant le début du traitement pour représenter une affection naissante; une telle donnée est utilisée à des fins de comparaisons au fil du temps afin déceler tout changement. Par exemple, la taille d’une tumeur sera mesurée avant le traitement (valeur de départ) et par la suite pour voir si le traitement a donné des résultats.
Deuxième cancer primaire
Se dit d’un nouveau cancer primaire chez une personne ayant des antécédents de cancer.
Dialyse
Processus de filtrage du sang à l’aide d’une machine lorsque les reins ne sont pas en mesure de le nettoyer.
Effet secondaire
Effet non voulu ou indésirable résultant d’un traitement. Certains des effets secondaires fréquents découlant d’un traitement du cancer sont la fatigue, la douleur, la nausée, les vomissements, la baisse de la numération globulaire, la perte des cheveux et les plaies buccales.
Embolisation artérielle
Blocage d’une artère par l’insertion d’un corps étranger. Cela peut être fait dans le cadre d’un traitement qui consiste à empêcher l’apport de sang à la tumeur. Cette technique est parfois réalisée avant l’intervention chirurgicale sur le rein.
Essai clinique
Étude de recherche qui évalue l’efficacité de nouvelles approches médicales chez les gens. Elle évalue de nouvelles méthodes de sélection, de prévention, de diagnostic ou de traitement d’une maladie.
Évolution
Progression d’une maladie comme le cancer qui s’aggrave ou se propage dans le corps.
Facteur de croissance de l’endothélium vasculaire (VEGF)
Substance produite par les cellules afin de stimuler la formation de nouveaux vaisseaux sanguins.
Fascia de Gerota (capsule de Gerota, fascia rénal de Gerota)
Enveloppe fibreuse de tissu qui entoure le rein.
Fatigue
  • A condition marked by extreme tiredness and inability to function due to the lack of energy.
  • État caractérisé par une lassitude extrême et une incapacité à fonctionner en raison d’un manque d’énergie.
Gadolinium
Métal servant d’agent de contraste qui est administré par voie intraveineuse avant la prise de clichés d’imagerie par résonance magnétique (IRM); il permet de voir les tissus anormaux présents dans l’organisme durant le test d’imagerie.
Ganglion lymphatique (nœud lymphatique)
Renflement du tissu lymphatique entouré d’une capsule de tissu conjonctif. Les ganglions lymphatiques filtrent la lymphe (liquide lymphatique) et servent de réservoir aux lymphocytes (un type de globule blanc). Ils sont répartis le long des vaisseaux lymphatiques.
Gène
Unité fonctionnelle et physique de l’hérédité transmise du parent à l’enfant. Les gènes sont des morceaux d’ADN et la plupart contiennent l’information permettant de produire une protéine spécifique.
Généralisé
Qui touche l’organisme entier.
Génétique
Qui se rapporte aux mécanismes héréditaires et à l’information transmise des parents aux enfants par l’intermédiaire des gènes dans le sperme et les cellules d’ovules.
Glande surrénale
Petite glande qui produit des stéroïdes hormonaux et des hormones du stress, y compris l’adrénaline. Ces hormones aident à régulariser le rythme cardiaque, la tension artérielle et d’autres fonctions importantes du corps. Les deux glandes surrénales sont annexées aux reins, dont elles coiffent l’extrémité supérieure.
Globule blanc
Type de cellule immunitaire. La plupart des globules blancs sont produits dans la moelle osseuse et retrouvés dans le sang et le tissu lymphatique. Les globules blancs (y compris les leucocytes et les lymphocytes) aident l’organisme à lutter contre les infections et les autres maladies.
Globule rouge (érythrocyte)
Cellule qui transporte l’oxygène dans toutes les parties du corps.
Grade
A description of a tumour based on how abnormal the cancer cells look under a microscope and how quickly the tumour is likely to grow and spread. Grading systems are different for each type of cancer. For kidney cancer, doctors use the Fuhrman nuclear grading system. Description d’une tumeur en fonction de l’apparence anormale des cellules observées au microscope et de la vitesse à laquelle la tumeur croît et s’étend. Les systèmes de classification varient selon le type de cancer. En ce qui concerne le cancer du rein, les médecins utilisent le système de classification nucléaire de Fuhrman.
Grade nucléaire
Évaluation de la taille et de la forme du noyau des cellules tumorales et du pourcentage de cellules tumorales qui sont en train de se diviser et de se développer. Les cancers caractérisés par un grade nucléaire faible se développent et prolifèrent plus lentement que ceux dont le grade nucléaire est élevé. Dans le cas du cancer du rein, le système de classification nucléaire de Fuhrman est utilisé pour catégoriser le cancer.
Hématogène
Qui dépend du sang ou est attribuable à la circulation sanguine.
Hématurie
Sang dans l’urine. Parfois le sang ne peut être observé qu’au microscope.
Hémoglobine
Partie des globules rouges qui transporte l’oxygène vers les tissus de l’organisme. Elle sert à effectuer une analyse sanguine pour évaluer le nombre de globules rouges d’une personne.
Hémogramme
Épreuve permettant de vérifier le nombre de globules rouges, de globules blancs et de plaquettes dans un échantillon de sang.
Héréditaire
Transmis d’un parent à son enfant par l’information contenue dans les gènes.
Immunothérapie
Traitement qui permet de renforcer ou de rétablir la capacité du système immunitaire à combattre le cancer, les infections et d’autres maladies. Les agents employés en immunothérapie comprennent les anticorps monoclonaux, les facteurs de croissance et les vaccins. Ces agents peuvent également avoir un effet antitumoral direct.
Infirmière en oncologie
Infirmière spécialisée dans le traitement et le soin des patients atteints du cancer.
Inhibiteur de la tyrosine kinase (ITK)
Médicament qui perturbe la communication et la croissance cellulaires et peut aider à prévenir la croissance tumorale. Certains inhibiteurs des tyrosines kinases sont utilisés dans le traitement du cancer.
Inhibiteur du facteur de croissance de l’endothélium vasculaire (VEGF)
Substance qui inhibe le facteur de croissance nécessaire à la formation de vaisseaux sanguins.
Insomnie
Difficulté à s’endormir ou à dormir suffisamment.
Interféron
Modificateur de la réponse biologique (une substance qui peut améliorer la réponse naturelle de l’organisme aux infections et à d’autres maladies). Les interférons entravent la division des cellules cancéreuses et peuvent ralentir la croissance de la tumeur. L’organisme produit normalement ces substances. Ils sont également fabriqués en laboratoire pour traiter le cancer et d’autres maladies.
Interleukine
Élément d’un groupe de protéines liées produites par des leucocytes (globules blancs) et d’autres cellules dans l’organisme. Les interleukines régularisent les réponses immunitaires. Les interleukines fabriquées en laboratoire servent à stimuler le système immunitaire dans le cadre d’un traitement anticancéreux. Une interleukine est un type de cytokine.
IRM
Méthode d’imagerie médicale faisant appel à un aimant, des ondes radioélectriques et un ordinateur afin de produire des images détaillées de l’intérieur du corps. Ces images peuvent dévoiler les différences entre les tissus normaux et les tissus malades.
Laparoscope
Type d’endoscope mince introduit à travers la paroi corporelle qui permet d’observer les tissus et les organes logés dans l’abdomen. Un laparoscope comprend une lumière et des lentilles.
Laparoscopie
Procédure effectuée à l’aide d’un laparoscope pour examiner les organes situés dans l’abdomen. D’autres outils sont également introduits à travers la paroi abdominale pour retirer des tissus (comme un rein contenant des tissus cancéreux).
Lésion
Altération tissulaire. Une lésion peut être bénigne (non cancéreuse) ou maligne (cancéreuse)
Localisé
Qui est limité au site primaire (d’origine), sans signe décelable de prolifération. Un cancer du rein localisé est confiné au rein.
Lymphe (liquide lymphatique)
Liquide transparent qui circule dans le système lymphatique et transporte les cellules qui aident à lutter contre les infections et les autres maladies.
Maladie de von Hippel-Lindau (VHL)
Trouble héréditaire rare caractérisé par le développement anormal des vaisseaux sanguins dans les yeux, le cerveau, la moelle épinière, les glandes surrénales ou d’autres parties du corps. Les personnes atteintes de la maladie de VHL présentent un risque accru de développer un cancer du rein ainsi que d’autres cancers.
Maladie évolutive
Cancer qui se développe, se propage ou s’aggrave.
Maladie mesurable
Tumeur dont la taille peut être mesurée de façon précise. Cette donnée peut servir à évaluer la réponse au traitement.
Maladie résiduelle
Cellules cancéreuses qui subsistent à la suite de tentatives d’ablation de la tumeur cancéreuse.
Maladie stable
Cancer dont l’étendue ou la gravité n’augmente ni ne diminu
Maligne
Se dit d’une tumeur cancéreuse. Les tumeurs malignes peuvent envahir et détruire les tissus avoisinants et se propager dans les autres parties du corps.
Malignité
Tumeur composée de cellules cancéreuses.
Marge
Pourtour ou bordure du tissu retiré lors d’une chirurgie du cancer. La marge est décrite comme étant négative si le pathologiste n’observe aucune cellule cancéreuse en bordure du tissu, ce qui porte à croire que le cancer a été retiré en entier. D’autre part, la marge est considérée comme étant positive si le pathologiste découvre des cellules cancéreuses en bordure du tissu, ce qui suggère que le cancer n’a peut-être pas été entièrement retiré.
Masse
Grosseur observée dans le corps. La masse peut être causée par une croissance cellulaire anormale, un kyste, des changements hormonaux ou une réaction immunitaire. Une masse peut être bénigne (non cancéreuse) ou maligne (cancéreuse).
Métastase
Prolifération d’un cancer de son site d’origine (primaire) vers d’autres parties du corps. Une tumeur composée de cellules qui se sont propagées est appelée « tumeur métastatique » ou « métastase ». La tumeur métastatique comporte des cellules qui sont identiques à celles de la tumeur originelle (primaire).
Métastaser
Se propager d’une partie du corps à une autre. Lorsque des cellules cancéreuses se métastasent pour former des tumeurs secondaires, les cellules de la tumeur métastatique sont identiques à celles de la tumeur originelle (primaire). Par exemple, dans le cas d’un cancer qui s’est propagé aux poumons mais qui provient d’une tumeur originelle (primaire) correspondant à un cancer du rein, la métastase située dans les poumons constitue un cancer du rein et non un cancer du poumon.
Micrométastase
Petit nombre de cellules cancéreuses qui se sont propagées de la tumeur originelle (primaire) à d’autres parties du corps mais qui sont trop rares pour être détectées lors d’un dépistage ou d’un examen paraclinique.
Molécule
La plus petite particule d’une substance possédant toutes les propriétés physiques et chimiques de cette dernière. Les molécules sont composées d’un ou de plusieurs atomes. Les molécules biologiques, telles que les protéines et l’ADN, peuvent être constituées de plusieurs milliers d’atomes.
Mucosite
Complication observée lors de certains traitements de cancer se traduisant par une inflammation de la muqueuse du système digestif; prend souvent la forme de plaies dans la bouche
Multifocal
Cancer composé de plus d’une tumeur, chacune de ces tumeurs s’étant développée à partir d’une seule tumeur originelle (primaire).
Nausée
Mal de cœur ou inconfort au niveau de l’estomac qui peut s’accompagner d’une envie de vomir. La nausée est l’un des effets secondaires de certains types de traitements du cancer.
Néoplasme
Croissance anormale des cellules. Ce terme s’applique généralement aux tumeurs malignes.
Néphrectomie
Ablation d’un rein par chirurgie.
Néphrectomie partielle
Ablation chirurgicale de la partie du rein qui renferme la tumeur, de même que d’une petite portion du rein normal (non cancéreux) entourant la tumeur.
Néphrectomie radicale
Ablation chirurgicale du rein dans sa totalité et du tissu adipeux entourant le rein.
Néphroblastome
Tumeur maligne du rein observée chez les jeunes enfants.
Néphrocarcinome
Type de cancer du rein le plus courant. Il apparaît dans les petits tubes des reins. Dans la majorité des cas, il s’agit du type à cellules claires.
Néphrons
Structures cellulaires du rein servant à filtrer le sang et à produire l’urine.
Nexavar (BAY 43-9006, sorafénib, tosylate de sorafénib)
Médicament utilisé dans le traitement des cancers du rein de stade avancé. Il est aussi à l’étude dans le traitement d’autres types de cancer. Nexavar interrompt la division cellulaire et pourrait freiner la croissance des nouveaux vaisseaux sanguins dont les tumeurs ont besoin pour se développer. Il s’agit d’un type d’inhibiteur de kinases et d’un type d’agent antiangiogenèse. Nexavar est administré par voie orale.
Non maligne (bénigne)
Tumeur non cancéreuse. Les tumeurs non malignes peuvent atteindre des tailles plus considérables, mais elles ne se propagent pas dans les autres parties du corps.
Observation (surveillance active, prise en charge non interventionniste, observation vigilante)
Stratégie qui consiste à surveiller étroitement l’état d’un patient et à n’administrer de traitement que si les symptômes se manifestent ou évoluent.
Observation vigilante (surveillance active, prise en charge non interventionniste, observation)
Stratégie qui consiste à surveiller étroitement l’état d’un patient et à n’administrer de traitement que si les symptômes se manifestent ou évoluent.
Œdème
Gonflement causé par une accumulation anormale de liquides dans les tissus.
Oncogène
Forme modifiée d’un gène impliqué dans la croissance normale des cellules. Les oncogènes peuvent provoquer la croissance des cellules cancéreuses. Les mutations à l’origine des oncogènes peuvent être de nature héréditaire ou être causées par l’exposition à des substances cancérogènes présentes dans l’environnement.
Oncologie
Type de pratique médicale spécialisé dans le diagnostic et le traitement du cancer.
Oncologue
Médecin spécialisé dans le diagnostic et le traitement du cancer. Certains oncologues se spécialisent dans le traitement d’un type particulier de cancer.
Oncologue médical
Spécialiste en oncologie qui s’occupe du diagnostic et du traitement médical du cancer.
Palliation
Soulagement des symptômes et des douleurs engendrés par le cancer et d’autres maladies mettant la vie du patient en danger. La palliation améliore le confort et la qualité de vie du patient mais ne guérit pas la maladie.
Papillaire
Deuxième type de cancer du rein le plus courant. Environ 10 à 15 % des cancers du rein appartiennent à cette sous-catégorie.
Pathologiste
Médecin qui identifie les maladies grâce à l’étude de cellules et de tissus au microscope.
Pazopanib (GW786034, chlorhydrate de pazopanib)
Substance à l’étude dans le traitement du cancer. Il s’agit d’un type d’inhibiteur de la protéine tyrosine kinase et d’un inhibiteur d’angiogenèse. Pazopanib est administré par voie orale.
Percutané
Qui se fait à travers la peau.
Placebo
An inactive substance or treatment that looks the same as, and is given the same way as, an active drug or treatment being tested. The effects of the active drug or treatment are compared to the effects of the placebo during clinical trials. Substance ou traitement inactif qui ressemble à un médicament ou à un traitement actif en cours d’essai, et qui est administré de la même manière. Les effets du médicament ou du traitement actif sont comparés à ceux du placebo pendant les essais cliniques.
Ponction-biopsie
Prélèvement de tissu ou de liquide à l’aide d’une aiguille pour examen au microscope. Cette intervention est appelée biopsie au trocart si elle est effectuée avec une grosse aiguille. Dans le cas d’une intervention avec une petite aiguille, on parle plutôt d’une cytoponction.
Progression de la maladie
Cancer qui continue à croître ou à s’étendre.
Pronostic
Résultat ou évolution probable d’une maladie; probabilités de guérison ou de récurrence. Certains des facteurs qui influencent le pronostic d’un patient sont le type de cancer, son stade, son degré de différenciation et sa réponse au traitement.
Protéine
Molécule composée d’acides aminés essentiels au bon fonctionnement de l’organisme. Les protéines sont les éléments constituants de structures du corps telles que la peau et les cheveux ainsi que de substances comme les enzymes, les cytokines et les anticorps.
Protéinurie
État caractérisé par la présence de protéines dans l’urine.
Protocole
Plan détaillé d’une expérience, d’un traitement ou d’une procédure scientifique ou médical. Dans le cas d’essais cliniques, le protocole précise les objectifs de l’étude, comment celle-ci sera menée et quelle est sa raison d’être. Il indique le nombre de gens qui prendront part à l’étude, qui est admissible à y participer, quels médicaments à l’étude seront administrés ou quelles interventions seront réalisées, quels examens seront effectués et à quelle fréquence, et quels types de renseignements seront recueillis.
Radio-oncologue
Spécialiste en oncologie qui s’occupe du diagnostic et de la radiothérapie du cancer.
Radiologie
Emploi de rayonnements (tels les rayons X) ou d’autres technologies d’imagerie (comme les ultrasons et l’imagerie par résonance magnétique) pour diagnostiquer ou orienter le traitement des maladies.
Radiologiste
Médecin qui se spécialise dans le diagnostic des maladies à l’aide de méthodes comme les rayons X, les ultrasons, les tomodensitogrammes et l’IRM.
Radiothérapie
Emploi de rayonnements de haute énergie provenant des rayons X, des rayons gamma, des neutrons, des protons et d’autres sources pour détruire les cellules cancéreuses et réduire les tumeurs. Le rayonnement peut être émis d’une machine située à l’extérieur du corps (radiothérapie externe) ou peut provenir d’une substance radioactive introduite dans le corps près des cellules cancéreuses (curiethérapie). La radiothérapie systémique fait appel à une substance radioactive, telle qu’un anticorps monoclonal radiomarqué, qui circule dans le sang pour se rendre dans tous les tissus du corps.
Rayons X
Type de rayonnement à haute énergie. À faibles doses, les rayons X sont utilisés pour le diagnostic de maladies en produisant des images de l’intérieur du corps. À doses élevées, les rayons X sont utilisés pour traiter le cancer.
Rechute
Retour des signes et des symptômes du cancer après une période d’amélioration.
Récurrence (cancer récurrent)
Cancer qui réapparaît, généralement après une période de temps pendant laquelle il ne pouvait être détecté. Le cancer peut réapparaître au même endroit que la tumeur d’origine (primaire) ou à un autre endroit du corps.
Réduction tumorale (cytoréduction)
Ablation de la plus grande partie possible d’une tumeur. La réduction tumorale peut augmenter la possibilité que la chimiothérapie ou la radiothérapie élimine toutes les cellules tumorales. Elle peut également être réalisée pour soulager des symptômes ou aider le patient à vivre plus longtemps.
Régression
Réduction de la taille tumorale ou de l’étendue du cancer dans l’organisme.
Rémission
Période de temps pendant laquelle le cancer est maîtrisé et le patient ne présente aucun signe ni symptôme de la maladie. Dans le cas d’une rémission partielle, certains, mais non la totalité, des signes et des symptômes du cancer ont disparu. Dans le cas d’une rémission complète, tous les signes et symptômes de la maladie ont disparu, quoique le cancer puisse être toujours présent dans l’organisme.
Rémission totale (réponse complète)
Disparition de tous les signes de cancer en réponse au traitement. Cela ne signifie pas toujours qu’il y a guérison.
Rénal
Qui se rapporte aux reins.
Réponse
En médecine, correspond à une amélioration liée à un traitement.
Réponse partielle (rémission partielle)
Diminution de la taille d’une tumeur ou de l’étendue du cancer dans le corps à la suite d’un traitement.
Scintigraphie osseuse
Technique utilisée pour améliorer la clarté des images des os du corps. Une petite quantité d’une matière radioactive est injectée dans la circulation sanguine et se fixe aux os de sites où il y a une activité métabolique accrue. Ces sites peuvent représenter une lésion, une infection, une inflammation (arthrite) ou un cancer.
Soins palliatifs (soins de soutien, prise en charge des symptômes)
Soins prodigués afin d’améliorer la qualité de vie des patients atteints d’une maladie grave ou qui met leur vie en danger. L’objet des soins palliatifs est de prévenir ou de traiter le plus tôt possible les symptômes d’une maladie, les effets secondaires causés par le traitement d’une maladie, ainsi que les problèmes d’ordre psychologique, social et spirituel liés à une maladie ou à son traitement.
SRT
Radiothérapie stéréotaxique (Cette thérapie inclut l'utilisation du scalpel gamma, une forme de radiation ciblée.)
Stade
Étendue d’un cancer dans l’organisme. La détermination du stade s’appuie généralement sur la taille de la tumeur, sur la présence ou l’absence de cellules cancéreuses dans les ganglions lymphatiques et sur la propagation du cancer de son site d’origine (primaire) vers d’autres parties du corps.
Stadification
Réalisation d’examens et de tests visant à évaluer l’étendue du cancer dans l’organisme, et plus particulièrement à déterminer si la maladie s’est propagée de son site d’origine vers d’autres parties du corps.
Surveillance active
Suivi étroit de l’état d’un patient, mais suspension du traitement jusqu’à ce que les symptômes se manifestent ou évoluent.
Survie
Comprend les enjeux d’ordre physique, psychosocial et économique se rapportant au cancer, du diagnostic jusqu’à la fin de la vie. La survie met l’accent sur la santé et la vie d’une personne atteinte de cancer au-delà du diagnostic et des phases de traitement. La survie comprend les questions liées à la capacité d’obtenir des soins de santé et un traitement de suivi, aux effets tardifs du traitement, aux deuxièmes cancers et à la qualité de vie. Les parents, les amis et les soignants font aussi partie de l’expérience de survie.
Survivant
Personne qui demeure en vie et continue de fonctionner alors qu’elle affronte une grave épreuve ou une maladie qui met sa vie en danger de même qu’après avoir surmonté une telle difficulté. Par survivant du cancer, on entend toute personne qui a récemment reçu un diagnostic de cancer, qui vit avec la maladie ou a réussi à la vaincre.
Sutent
A drug used to treat advanced kidney cancer and is being studied in the treatment of other types of cancer. It is a type of tyrosine kinase inhibitor, a type of vascular endothelial growth factor (VEGF) receptor inhibitor, and a type of angiogenesis inhibitor. Sutent is a drug that is taken orally.
Médicament utilisé pour le traitement des cancers du rein de stade avancé qui est aussi à l’étude dans le traitement d’autres types de cancer. Il s’agit d’un type d’inhibiteur de la tyrosine kinase, d’un type d’inhibiteur du récepteur du facteur de croissance de l’endothélium vasculaire (VEGF) et d’un type d’inhibiteur d’angiogenèse. Sutent est administré par voie orale.
Symptôme
Indice signalant la présence d’un état ou d’une maladie chez une personne. La céphalée, la fièvre, la fatigue, la nausée, les vomissements et les douleurs sont des exemples de symptômes.
Syndrome de Birt-Hogg-Dubé
Maladie héréditaire caractérisée par des tumeurs bénignes qui se développent dans des follicules pileux sur la tête, la poitrine, le dos et les bras. Les personnes atteintes de ce trouble présentent un risque accru de développer le cancer du rein et des tumeurs bénignes du rein.
Syndrome mains-pieds (érythrodysesthésie palmo-plantaire)
Condition caractérisée par la douleur, l’enflure, l’engourdissement, le picotement ou la rougeur des mains ou des pieds. Il se produit parfois comme effet secondaire de certains médicaments anticancéreux.
Système immunitaire
Groupe complexe d’organes, de tissus et de cellules qui défendent l’organisme contre les infections et d’autres maladies.
Système lymphatique
Tissus et organes qui produisent, emmagasinent et transportent les globules blancs dont la fonction est de lutter contre les infections et les autres maladies. Ce système comprend la moelle osseuse, la rate, le thymus, les ganglions lymphatiques et les vaisseaux lymphatiques (réseau de minces tubes qui transportent la lymphe et les globules blancs). À l’instar des vaisseaux sanguins, les vaisseaux lymphatiques se ramifient dans tous les tissus du corps
Thérapie générale
Tout traitement qui atteint les cellules des diverses parties du corps. La chimiothérapie et le traitement ciblé sont des types de thérapies générales.
Tissu
Groupe ou couche de cellules qui travaillent ensemble pour accomplir une fonction particulière.
Tomodensitogramme (tomodensitomètre, tomographie par ordinateur)
Série d’images détaillées de sites dans l’organisme prises sous différents angles en utilisant des rayons X.
Torisel (CCI-779, temsirolimus)
Médicament intraveineux utilisé dans le traitement du néphrocarcinome de stade avancé (un type de cancer du rein). Il est aussi à l’étude dans le traitement d’autres types de cancer. Le temsirolimus inhibe une protéine intervenant dans la division cellulaire et peut détruire les cellules cancéreuses.
Toxicité
Degré selon lequel une substance peut entraîner des effets nocifs.
Traitement biologique (immunothérapie)
Traitement pour renforcer ou rétablir la capacité du système immunitaire à combattre le cancer, les infections et d’autres maladies. Les traitements biologiques tirent leur nom de leur production résultant de processus biologiques (par opposition aux processus chimiques). Les agents utilisés dans le cadre d’un traitement biologique comprennent les anticorps monoclonaux, les facteurs de croissance et les vaccins. Ces agents peuvent également exercer un effet antitumoral direct.
Traitement ciblé
Type de traitement qui fait appel à des médicaments ou d’autres substances, comme les anticorps monoclonaux, afin d’identifier et d’attaquer des cellules cancéreuses spécifiques.
Traitement concomitant
Traitement administré en même temps qu’un autre.
Traitement néoadjuvant
Traitement administré préalablement au traitement principal (généralement une chirurgie) et destiné à réduire la taille de la tumeur.
Traitement palliatif
Traitement administré pour atténuer les symptômes et soulager les douleurs engendrées par le cancer et d’autres maladies mettant la vie du patient en danger. Les traitements palliatifs du cancer sont administrés conjointement aux autres traitements de cancer, et ce, du moment où la maladie est diagnostiquée jusqu’à la fin de la vie du patient, en passant par les phases de traitement, de rémission, de récurrence et de maladie avancée.
Traitement séquentiel
Traitement administré à la suite d’un autre.
Traitements par des cytokines
Les cytokines sont des substances produites par des cellules du système immunitaire en réponse à une infection, une lésion ou une tumeur. Certaines cytokines peuvent stimuler la réponse immunitaire tandis que d’autres peuvent la supprimer. Les cytokines peuvent également être produites dans un laboratoire et servir au traitement de diverses maladies, y compris le cancer. L’interféron et l’interleukine-2 sont des formes de traitements par des cytokines utilisées dans le traitement de cancer du rein.
Tube collecteur (tubule collecteur rénal)
Dernier segment d’un tube long et entortillé qui recueille l’urine à partir de néphrons (structures cellulaires dans le rein qui filtrent le sang et forment l’urine) et la transfère dans le bassinet du rein et les urètres.
Tumeur (néoplasme)
Masse de tissu anormale qui se développe lorsque les cellules se divisent de façon anarchique ou ne meurent pas au moment indiqué. Les tumeurs peuvent être bénignes (non cancéreuses) ou malignes (cancéreuses).
Tumeur primaire
Site d’origine d’une tumeur.
Ultrason (échogramme)
Technologie faisant appel aux ondes sonores à haute énergie afin de produire des images des organes internes et d’autres structures comme les vaisseaux sanguins.
Unilatéral
Qui ne touche qu’un côté du corps.
Urine
Fluid containing water and waste products. Urine is made by the kidneys, stored in the bladder, and leaves the body through a tube called the urethra.
Liquide constitué d’eau et de déchets. L’urine est produite par les reins, emmagasinée dans la vessie puis évacuée à l’extérieur du corps par un tube appelé l’urètre.
Urologue
Médecin spécialisé dans le traitement des maladies touchant les organes urinaires des femmes et les organes urinaires et reproducteurs des hommes.
Veine cave inférieure
Grosse veine qui se vide dans le cœur. Elle transporte le sang des jambes et d’autres organes dans l’abdomen et le pelvis.
WBR
Radiothérapie du cerveau entier