Tumeurs rénales chez l'enfant

L’adénocarcinome rénal est plutôt rare chez les enfants âgés de moins de 15 ans. Dans ce groupe d’âge, le cancer du rein le plus fréquent est la tumeur de Wilms. Les autres types de cancer du rein le plus fréquent chez l’enfant sont les suivants : adénocarcinome rénal à cellules claires, sarcome à cellules claires et sarcome rhabdoïde. Le sarcome à cellules claires est plus susceptible de se disséminer par métastases (se propager) dans les poumons, le cerveau ou les os que la tumeur de Wilms. Il est également plus susceptible de revenir à nouveau (récidive) ou de réapparaître après un traitement (récurrence).

 

Tumeur de Wilms ou néphroblastome

La tumeur de Wilms peut toucher des familles en raison de l’hérédité génétique. La plupart des tumeurs sont diagnostiquées chez les enfants âgés d’environ 3 ans. Les enfants plus âgés sont peu susceptibles de présenter une tumeur de Wilms. Il est plutôt rare que cette tumeur apparaisse chez les enfants âgés de plus de 6 ans.

Les personnes d’origine africaine présentent la prévalence la plus élevée de tumeur de Wilms. Le risque de tumeur de Wilms est également plus grand chez la femme que chez l’homme. Environ 500 cas par année sont diagnostiqués aux États‑Unis. La tumeur de Wilms apparaît chez des enfants en bonne santé. Dans 10 % des cas, elle touche des enfants présentant d’autres anomalies du développement, telles que l’hémihypertrophie (croissance anormale sur un côté du corps), la cryptorchidie (absence d’un ou des deux testicules dans le scrotum) et l’hypospadias (anomalie congénitale de l’urètre chez l’homme caractérisée par une position anormale du méat urinaire [orifice] sur le pénis). Les symptômes suivants peuvent survenir : masse abdominale, douleurs abdominales, sang dans l’urine et fièvre d’origine inconnue.

La tumeur de Wilms est un cancer qui se guérit facilement, alors que 90 % des patients survivent plus de 5 ans. Soulignons que l’approche thérapeutique est essentielle à l’obtention d’une bonne réponse. Une équipe multidisciplinaire formée de pédiatres spécialistes (chirurgien/urologue pédiatre, oncologue pédiatre, radio-oncologue pédiatre) jouissant d’une vaste expérience dans le traitement des enfants atteints de cancer est indispensable.

 

Adénocarcinome rénal à cellules claires chez l’enfant

Cette maladie est rare chez l’enfant. L’adénocarcinome rénal est plus fréquent que la tumeur de Wilms chez les enfants âgés de plus de 10 ans. Cependant, en général, il est beaucoup moins fréquent que la tumeur de Wilms. Les adénocarcinomes rénaux à cellules claires conventionnels représentent environ 15 % des cancers du rein chez l’enfant.

Autres tumeurs rénales chez l’enfant

Chez les adolescents âgés de 15 à 19 ans, l’adénocarcinome rénal peut constituer les deux tiers des tumeurs rénales. Les manifestations de la maladie sont les mêmes que chez l’adulte. Chez les adolescents, le carcinome papillaire du rein est plus fréquent que chez l’adulte. Il n’existe qu’un seul type de carcinome rénal (carcinome rénal avec translocation génétique) pouvant toucher les jeunes adultes et, probablement, les enfants aussi.