Demander une deuxième opinion

Demander une deuxième opinion ou obtenir un rendez-vous auprès d’un spécialiste du cancer du rein

Comme les patients et les aidants sont de plus en plus informés au sujet du cancer du rein, plusieurs d’entre eux choisissent de consulter un spécialiste, soit en demandant à leur oncologue de consulter lui-même un spécialiste en leur nom, soit en consultant eux-mêmes un spécialiste du cancer du rein reconnu.

Liste des hôpitaux et des centres de cancérologie où pratiquent des spécialistes du cancer du rein

Comment obtenir un rendez-vous auprès d’un spécialiste :

Au Canada, les patients doivent être référés par un médecin avant de pouvoir consulter un spécialiste. Ce médecin est habituellement l’oncologue local, mais il peut aussi s’agir du médecin de famille du patient (un omnipraticien). Veuillez noter que les spécialistes ne peuvent répondre aux demandes des patients qui ne sont pas référés par un médecin.

Le spécialiste exigera des informations spécifiques de la part de votre médecin, dont :

  • les résultats des évaluations pathologiques,
  • les tomodensitogrammes (TDM), aussi appelée scanographies, et les autres imageries médicales,
  • les résultats des tests en laboratoire.

Ces résultats visent à assurer que vous obtiendrez de l’information significative et spécifique à votre cas individuel.

Les points importants à se rappeler au sujet des deuxièmes opinions:

  • Obtenir une deuxième opinion est votre droit en tant que patient.
  • Assurez-vous de consulter un spécialiste qui traite plusieurs cas de cancer du rein par année. Le cancer du rein est une maladie rare, alors il se peut que vous ayez à vous déplacer vers un grand centre de cancérologie.
  • Les avantages d’une deuxième opinion se traduisent par une meilleure connaissance de la maladie, une meilleure compréhension des nouvelles options de traitement ainsi que l’assurance et la tranquillité d’esprit que vous prenez les bonnes décisions en ce qui concerne votre traitement. Dans de nombreux cas, le spécialiste s’entretiendra avec votre oncologue, et vos soins pourront se poursuivre dans la région où vous demeurez.

Pour commencer

Plusieurs patients se sentent mal à l’aise de s’adresser à leur urologue ou à leur oncologue à propos d’une deuxième opinion. Certains craignent de froisser leur médecin ou de nuire à leur relation patient-médecin. Votre médecin ne devrait pas être offensé parce que vous demandez une deuxième opinion. En fait, il s’agit d’une pratique répandue dans le cas de maladies rares ou difficiles à traiter. Si toutefois vous vous sentiez particulièrement mal à l’aise, votre médecin de famille peut demander une deuxième opinion en votre nom. N'hésitez pas à nous contacter à pour toute information sur la façon de procéder.  info@cancerdurein.ca